Pérenniser le parc Ballanger? OUI et voilà pourquoi

Document mis en page à télécharger ici.

Parole d’Aulnaysien : Ce parc est un petit bijou, une vraie réussite paysagère. Il est respecté, on y est protégé des nuisances sonores, les collines sont essentielles ! Non, au bétonnage et à la suppression des collines ! Laissez-nous notre havre de paix !!!!

Poumon vert essentiel pour les habitants qui fait rayonner leur ville

Durant 10 semaines des membres de la démarche Aulnay en Commun ont recueilli les témoignages des usagers du parc. 350 000 visiteurs annuels témoignent de son rayonnement bien au-delà de la ville. Depuis trois générations pour certains, ce parc à dimension humaine se vit en famille et entre ami.es, pour pique-niquer, admirer les animaux, jouer, se promener, y faire du sport… À l’heure de la nécessaire adaptation aux changements climatiques et à la chute de la biodiversité, il est un poumon vert essentiel pour les êtres vivants.

Zone écologique fragile avec une espèce à la préservation prioritaire

L’urbanisation galopante rend indispensable la conservation et la création d’autres espaces tels que le parc Ballanger. La présence de la nature est bénéfique pour la qualité de vie : atténuation de l’effet d’îlot de chaleur urbain, piégeage de carbone, diminution des pollutions, limitation du ruissellement des eaux… Mais surtout ce parc accueille une espèce d’oiseau dont la préservation est un enjeu prioritaire et 5 qui relèvent d’enjeux élargis1. De plus, Il joue le rôle de zone tampon entre le parc du Sausset, classé Natura 2000, et les zones urbanisées.

1Selon le rapport de mars 2011 rendu par l’OBDU (Observatoire Départemental de la Biodiversité Urbaine) sur l’état de la connaissance de la biodiversité sur la commune d’Aulnay-sous-Bois.

En faire un fleuron pour Aulnay

Nous devons aller au-delà d’une simple pérennisation. Ce n’est pas qu’une pelouse où l’on peut abattre des arbres de plusieurs dizaines d’années et l’écosystème qui allait avec. Les serres municipales sont elles-aussi menacées d’urbanisation. Faisons donc de ces espaces verts, le fleuron d’une gestion écologique active, chaînon essentiel d’une trame verte et nourricière : forêt, haies, zone humide, espace pédagogique, offrant les conditions de vie nécessaires aux insectes, aux amphibiens et aux oiseaux. Appuyons-nous sur le savoir-faire des services municipaux et des habitants pour y développer des actions déjà menées avec succès dans d’autres villes (régie alimentaire en production biologique, formations aux écoliers et aux citoyens, animateurs nature, maraîchers, vergers municipaux…).

Pour toutes ces raisons, Aulnay en Commun porte le projet d’un parc Ballanger préservé de toute construction immobilière et de routes et veut revenir sur l’urbanisation programmée des serres municipales.

Vous trouvez sur le site aulnayencommun.fr les récits d’Aulnaysien.nes reçus lors de nos présences au parc.