Aulnay en commun

Vous trouverez sur ce site un autre regard sur notre ville. Et aussi l'actualité et les actions de vos élu.e.s Aulnay en commun.

Addresse : 41 Boulevard Charles Floquet, 93600 Aulnay-sous-Bois, France 93600 Aulnay-sous-Bois

Voeu : Répondre à l’Urgence climatique

  • By admin
  • 14 octobre 2020
  • 0 Comment
  • 37 Views

Présenté par les élus de gauche, écologistes et citoyens : Aulnay en Commun
au Conseil Municipal de la commune d’Aulnay-sous-Bois du 14 octobre 2020.

Ce vœu a pour but de déclarer en responsabilité la ville d’Aulnay-sous-Bois en état d’urgence climatique et écologique et d’affirmer son engagement pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2030, engagement que nous concrétiserons dès l’année 2021 par une évaluation de l’impact carbone des délibérations, décisions et actions de notre collectivité et notamment
les marchés publics. Notre ville rejoint ainsi et contribue à amplifier un mouvement qui regroupe déjà des centaines de collectivités et d’états à travers le monde avec notamment les villes de Rennes, de Nantes, de Lille, de Paris, de Montreuil et plus récemment de Strasbourg et de Bordeaux !

Cette déclaration d’état d’urgence doit être portée collectivement. Pour cette raison, nous appelons toutes les parties prenantes, qui font la ville d’Aulnay-sous-Bois, qui l’habitent, qui y travaillent, qui s’engagent à travers leurs associations, leurs clubs sportifs, leurs commerces, à se mobiliser dans cette lutte contre le changement climatique, l’effondrement de la biodiversité et la solidarité.

Nous proposons ainsi de réunir, des ateliers et débats citoyens au premier trimestre 2021, sur un modèle proche de la convention citoyenne pour le climat, des habitant.e.s tiré.e.s au sort ou volontaires, pour élaborer ensemble un plan d’actions de lutte contre le changement climatique, la chute de la biodiversité, les inégalités sociales et plus généralement pour
adapter notre ville à ces changements à venir.

Nous avons 10 ans pour agir, nous vous proposons de transformer nos politiques publiques, nos pratiques et notre manière de vivre, dès aujourd’hui en s’inscrivant dans les 17 orientations pour le développement durable de l’ONU. Ne perdons plus de temps !

Vu le Code général des collectivités territoriales, et notamment ses articles L.2122-21 et L.2122-22

DÉFENSE DES INTÉRÊTS DE LA COMMUNE

  • CONSIDÉRANT les rapports du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution de la biodiversité (IPBES) ;
  • CONSIDÉRANT le rapport du Sénat « Adapter la France aux dérèglements climatiques à l’horizon 2050 : urgence déclarée » concernant les risques naturels aggravés, les effets sanitaires du réchauffement, les risques sur les ressources en eau et la perturbation des activités économiques ;
  • CONSIDÉRANT Les objectifs de développement durable, fixé par l’ONU, qui nous donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous. Les objectifs sont interconnectés et, pour ne laisser personne de côté, il est important d’atteindre chacun d’entre eux, et chacune de leurs cibles, d’ici à 2030. Ils répondent aux défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés, notamment ceux liés à la pauvreté, aux inégalités, au climat, à la dégradation de l’environnement, à la prospérité, à la paix et à la justice.
  • CONSIDÉRANT qu’en avril 2016, les dirigeants mondiaux de 175 pays ont reconnu la menace du changement climatique et le besoin urgent de le combattre en signant l’accord de Paris, en acceptant de maintenir le réchauffement «bien en dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels» et de poursuivre les efforts en cours pour limiter l’élévation de température à 1,5°C ;
  • CONSIDÉRANT que les morts et les destructions déjà causées par le bouleversement climatique d’environ 1°C démontrent que la Terre est déjà trop chaude pour assurer la sécurité et la justice au niveau attendu par les citoyens, comme en témoignent l’augmentation et l’intensification des incendies de forêt, des inondations, de l’élévation du niveau des mers, des maladies, de la sécheresse et des conditions météorologiques extrêmes ;
  • CONSIDÉRANT que le changement climatique et le dépassement des limites
    écologiques par l’économie mondiale sont à l’origine de la sixième extinction massive d’espèces, qui pourrait dévaster une grande partie de la vie sur Terre ;
  • CONSIDÉRANT que la commune d’Aulnay-sous-Bois subit déjà les effets des
    pollutions et du changement climatique, et que les effets à plus long terme de ces changements sont encore inconnus, mais présentent des risques importants pour notre commune et ses habitants
    Sècheresse, forte chaleur
    Forte pluie, inondation…
    Pollution, maladies respiratoires…
  • CONSIDÉRANT que la restauration d’un climat sûr et stable nécessite une
    mobilisation d’urgence à une échelle sans précédent pour atteindre zéro émission nette de gaz à effet de serre dans tous les secteurs dans des délais très courts, et la mise en œuvre de mesures visant à protéger toutes les personnes et toutes les espèces des conséquences d’un changement climatique brutal ;
  • CONSIDÉRANT que l’ampleur du changement climatique et de ses conséquences dans un futur très proche dépend de la façon dont l’humanité va réduire puis stopper ses émissions de gaz à effet de serre dans les prochaines années. Que l’action en faveur de la réduction des émissions est donc une nécessité vitale, pour la commune d’Aulnay-sous-Bois comme pour l’humanité toute entière ;
  • CONSIDÉRANT que selon le GIEC, 50 % à 70 % des leviers d’actions pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre se situent au niveau local ou régional ;


PAR CES MOTIFS,

  • La commune d’Aulnay-sous-Bois déclare l’état d’urgence climatique en réponse à la menace qui pèse sur notre territoire, notre région, notre État, notre civilisation, l’humanité et le monde naturel ;
  • La commune d’Aulnay-sous-Bois s’engage dans un effort de mobilisation d’urgence pour faire face à la crise climatique et à la perte de biodiversité, avec pour objectif, en association avec les efforts départementaux, régionaux et nationaux, d’atteindre la neutralité carbone sur son territoire le plus rapidement possible et au plus tard en 2030. Elle s’engage également dans l’accélération des stratégies d’adaptation et de résilience face aux intensifications des impacts climatiques.

Pour cela, la commune de d’Aulnay-sous-Bois s’engage à :

informer ses habitant.e.s sur la crise climatique et environnementale.

intégrer l’urgence climatique et environnementale dans toutes les politiques publiques :

  • Mettre en place un processus systématique d’études d’impact climatique et environnemental de ses projets, notamment d’aménagement du territoire, et rend ces études publiques avant de prendre des décisions.
  • Tenir compte de l’impact sur le climat ainsi que de la durabilité environnementale, sociale et économique de toutes ses activités et, chaque fois que possible, donne la priorité aux entreprises qui atténuent le changement climatique et ses conséquences.

Intégrer directement les citoyen·ne·s dans ces décisions :

  • Présenter dans les 6 mois un plan d’urgence de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’adaptation à la crise climatique et environnementale, intégrant un échéancier et la nomination d’un délégué au suivi de ce plan. Ce plan se basera sur les rapports du GIEC, de l’IPBES, de la commission citoyenne sur le climat.
  • Mettre en place un conseil d’urgence citoyen chargé de veiller à l’élaboration et au suivi du plan d’urgence et chargé d’établir et de suivre des indicateurs pour chaque étude d’impact.
  • Mettre les préoccupations des populations vulnérables au centre de tous les processus de planification, des efforts de transition, et encourager ces habitant.e.s à participer activement afin de défendre directement leurs besoins.
  • Accompagner les entreprises et les citoyen.ne.s et promouvoir un effort de transition juste et partagé aux niveaux local, régional, national et mondial afin de protéger au maximum ses habitants comme tous les peuples et toutes les espèces du monde.

La commune de d’Aulnay-sous-Bois appelle l’État français et tous les gouvernements et peuples du monde à lancer un effort de transformation juste et de mobilisation en faveur de l’urgence climatique.