Aulnay en commun

Vous trouverez sur ce site un autre regard sur notre ville. Et aussi l'actualité et les actions de vos élu.e.s Aulnay en commun.

Addresse : 41 Boulevard Charles Floquet, 93600 Aulnay-sous-Bois, France 93600 Aulnay-sous-Bois

Dans la crise, nous avons choisi la responsabilité, pas les polémiques stériles !

  • By admin
  • 19 décembre 2020
  • 0 Comment
  • 52 Views

Nous savions que la majorité dirigée par Bruno Beschizza était partisane, sectaire et méprisante, nous savons désormais qu’elle est experte en contre-vérités. Dans le tract de désinformation du maire et des « Amis de la Majorité » (décembre 2020), ils écrivent : « l’opposition a ses priorités bien à elle : imposer la théorie du genre,l’écriture inclusive…»

Ils ressortent avec aplomb l’épouvantail de la « théorie du genre », l’un des fonds de commerce de l’extrême droite et des complotistes ! Rappelons qu’en 2013, en pleine campagne des municipales, l’extrême droite avait proclamé que le gouvernement de l’époque et des maires de gauche, s’appuyant sur cette soi-disant « théorie du genre », souhaitaient que les enfants reçoivent dès la maternelle, des cours sur la sexualité et la masturbation.

En 2014, le candidat Bruno Beschizza, le livre « Medhi met du rouge à lèvres » en poche, avait fait peur aux parents avec cette fausse théorie et jeté la suspicion sur les enseignant·e·s.

Cette théorie du genre sert à nouveau à salir les élus d’opposition en affirmant qu’ils en font une priorité ! C’est pitoyable et dangereux.
Par contre, l’une de nos priorités, c’est bien l’égalité, c’est bien de lutter contre les violences faites aux femmes, d’œuvrer pour que les femmes puissent avoir accès, à égalité avec les hommes, à l’éducation, à l’emploi et aux plus hautes fonctions ! En tant qu’élu·e·s, il faut agir et vite !

Le simple fait de voir l’écriture inclusive dans nos courriers leur donne de l’urticaire. Mais que fallait-il attendre de cette majorité qui tourne en dérision nos propositions pour plus d’égalité, comme choisir des noms de femmes pour de nouvelles rues ou veiller à ce que les aides financières et matérielles de la municipalité profitent autant aux femmes qu’aux hommes ? Que dire de cette majorité qui n’accorde qu’un seul poste à une femme au sein de la Direction générale ?
La défense des forces de l’ordre et le soutien aux commerçants de proximité, priorités pour la majorité sont bien évidemment des sujets importants qui retiennent toute notre attention.

Nous avons rencontré la grande majorité des commerçants de la ville afin de les écouter et les assurer de notre soutien. Nous avons voté le texte en soutien présenté par la majorité municipale au dernier conseil municipal.
Nous saluons le travail des forces de police pour assurer notre sécurité et sommes conscient.e.s des difficultés et des risques de leur métier. Nous dénonçons par contre toutes les violences, violences de certain.e.s policier.e.s ou violences faites aux policier.e.s.
Notre souhait pour Aulnay, c’est de pouvoir agir pour obtenir enfin un nouveau commissariat et pour que les liens de confiance soient rétablis entre la population aulnaysienne et la police.

Nous avons proposé en conseil municipal un vœu pour avoir une charte éthique afin de lutter contre la corruption et les conflits d’intérêt. À notre grande surprise, sur un sujet qui devrait faire consensus, la majorité municipale a voté à l’unanimité CONTRE ce vœu.

Pourtant, plusieurs enquêtes judiciaires concernant l’entourage proche du Maire sont en cours et M. Beschizza n’a toujours pas condamné les violences dont a été victime l’un de nos colistiers lors des élections municipales. Et alors que les auteurs des violences ne sont pas inquiétés, le maire attaque à nouveau en justice notre colistier.

Le seul tort des élu·e·s Aulnay en commun est donc de travailler, de défendre les intérêts des Aulnaysien·ne·s et de notre ville et de vous en rendre compte.

Nous souhaitons que pour 2021, le Maire et ses élu·e·s retrouvent la raison, le sens de l’intérêt général et enfilent enfin le costume d’élu·e·s de la République.

Pour notre part, nous poursuivrons notre travail d’écoute et de rencontres, attentif.ve.s à tou.te.s, des plus jeunes aux plus âgé.e.s, nous continuerons à faire des propositions pour les associations solidaires, sportives, culturelles, les enseignant.e.s, les commerçant.e.s sans oublier le problème crucial de changement climatique dans notre ville…tout simplement.